Prise de fonction de M. Guy Adoua Oyila, nouveau Représentant du PAM au Bénin

  • Le nouveau Représentant Résident du PAM au Bénin vient de présenter sa lettre de créance au Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération.

Par cet acte, M. Guy Mesmin Adoua Oyila est officiellement reconnu par l’Etat béninois et jouit désormais de tous les privilèges liés à ses fonctions.

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération a saisi l’occasion de cette rencontre diplomatique pour attirer l’attention du nouveau Représentant sur le fait que le PAM en particulier et la Coordination du Système des Nations Unies (SNU) en général représentent un soutien de taille pour la réussite du PNASI. Le PNASI est une initiative du Gouvernement du Bénin et fait partie aujourd’hui de l’une des activités phares du PAM/Bénin.  « Le Président de la République a une considération particulière pour la coopération entre le SNU et la République du Bénin dans certains secteurs de développement. C’est pour cela qu’il n’a pas hésité à confier au PAM la mise en œuvre du PNASI. Ce n’est pas un programme d’alimentation scolaire classique. Il veut qu’à travers le PNASI, l’écolier Béninois puisse s’instruire sans la contrainte de la faim et devienne un acteur sûr de développement du Bénin de demain. C’est pour cela qu’il en fait un programme phare de son plan d’action. Vous et votre équipe, devez tout faire pour que l’Organisation que vous représentez relève ce défi » a souligné Aurélien Agbénonci.

Cette expérience béninoise dans le domaine de l’alimentation scolaire pourrait inspirer d’autres pays. « Avant mon départ pour Cotonou, le Directeur Régional du PAM pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre a rencontré le Président de la République du Sénégal pour lui parler de l’expérience béninoise et l’a exhorté à suivre cet exemple » a affirmé Guy Mesmin Adoua Oyila, qui promet de relever les principaux défis pour la réussite du PNASI qui est un exemple dans la sous-région ouest-africaine. « Mon équipe et moi, serons à la hauteur de la tâche confiée à notre institution » a-t-il conclu.

Le PNASI a effectivement démarré le 18 septembre 2017 (rentrée scolaire 2017-2018) et couvre 1579 écoles primaires publiques dans 11 départements du Bénin. Ce programme, d’une durée initiale de 4 ans, s’étend jusqu’au 31 décembre 2021 et est mis en œuvre dans les zones en insécurité alimentaire et en sous scolarisation. A terme, 350.000 écoliers bénéficieront des repas scolaires pour un montant total de 27,2 milliards FCFA.

Contacts presse
Agences des Nations Unies impliquées dans cette initiative
PAM
Programme alimentaire mondial