Notre équipe au Bénin

Salvator Niyonzima

Salvator Niyonzima

RCO
Coordonnateur résident
M. Niyonzima a plus de 28 ans d’expérience dans les domaines du développement, de la santé et de l’humanitaire, acquise au sein des Nations Unies et à l’extérieur à travers des postes de direction qu’il a occupés en Afrique de l’Ouest, centrale et australe ainsi que dans la région de l’Océan Indien. Aux Nations Unies, il a récemment servi comme Coordonnateur résident au Lesotho après avoir travaillé avec le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) en tant que Directeur de pays au Burkina Faso, au Gabon, à Madagascar (couvrant également les Comores, Maurice et les Seychelles) et en Namibie. Il a également occupé le poste de conseiller technique au siège de l’ONUSIDA à Genève. M. Niyonzima est titulaire d’un master en administration publique de l’Université d’État de Californie à Fresno aux États-Unis, d’un diplôme d’études supérieures de l’Université de Stellenbosch en Afrique du Sud et d’une licence de l’Université du Burundi.
Djanabou Mahondé

Djanabou Mahondé

UNICEF
Représentante / Présidente du groupe des chargés de communication (INFOCOM)
 
 
Djanabou Mahondé totalise plus de 15 ans d'expérience dans le développement et les urgences dans divers pays d'Afrique et d'Asie du Sud. Avant sa nomination au Bénin en sa qualité de Représentante de l’UNICEF, Mme Mahondé était, depuis septembre 2019, la conseillère principale de Generation Unlimited pour l’Afrique, basée à Addis-Abeba. Entre juin 2016 et août 2019, elle était la Représentante de l'UNICEF à Djibouti . Elle a également travaillé comme Cheffe de la protection de l'enfance en Éthiopie de 2013 à 2016 et au Niger de 2009 à 2012. Djanabou a rejoint l'UNICEF au Sénégal en 2005, où elle était responsable de l'orientation programmatique et technique d'un programme sous-régional d'appui à la réintégration des enfants touchés par les conflits. Elle a aussi travaillé avec le PNUD et la Coopération technique allemande (GIZ)
De nationalité camerounaise, Djanabou Mahondé est titulaire d'un master en sociologie de l'Université de Braunschweig en Allemagne et d'un master en assistance humanitaire Internationale de l'Université de Bochum en Allemagne.
: BISSOUMA-LEDJOU, Tania

Tania BISSOUMA-LEDJOU

OMS
Représentante par intérim
Dr Tania Bissouma-Ledjou, est Pharmacienne spécialisée en santé publique et santé communautaire. Elle dispose de 20 ans d’expérience dans la formulation, l’analyse, le suivi et évaluation des politiques, plans et stratégies de santé, l’élaboration et la mise en œuvre des politiques pharmaceutiques, le renforcement du système de santé pour l’atteinte de la couverture sanitaire universelle et la coordination des partenaires.
Elle a travaillé au niveau national dans le secteur privé pharmaceutique sur les questions d’approvisionnement et de gestion des stocks des médicaments et produits de santé pendant 4 ans avant de rejoindre le secteur public où elle a travaillé 12 ans en tant que Pharmacien de district puis Sous-Directrice de la Planification stratégique au Ministère de la Santé de Côte d’Ivoire.
Elle a rejoint l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) depuis 2014 où elle a occupé la position de Conseiller programme en charge des Politiques et systèmes de santé, de la planification et des partenariats au bureau pays de la Côte d’Ivoire pendant 6 ans. De Juin 2020 à mai 2022, elle a été Coordinatrice des politiques de santé au bureau pays de l’OMS au Cameroun et chef d’équipe du cluster en charge de la couverture sanitaire universelle. Elle a également appuyé différents pays de la région africaine de l’OMS dans le suivi de leur progrès vers la Couverture Sanitaire Universelle pour le compte du Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique. Depuis mai 2022, elle est nommée Représentante par interim du bureau de l’OMS au Bénin.
Elle est aussi auteur de quelques publications dont : (2015) Suivi des progrès vers la Couverture Sanitaire Universelle en Côte d'Ivoire : Analyse situationnelle de base https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/202070/9789290312185.pdf?sequence=1&isAllowed=y et (2019) Analyse de l’espace budgétaire et l’efficience dans les dépenses publiques de santé en Côte d’Ivoire - https://apps.who.int/iris/handle/10665/325688
Ali OUATTARA

Ali OUATTARA

PAM
Représentant
De nationalité Burkinabè, Ali Ouattara est né le 19 mai 1969. Il est titulaire d’une Maitrise en Économie et d’une licence en Sociologie obtenues respectivement en 1993 et en 1997 à l’Université de Ouagadougou au Burkina-Faso.
Ali Ouattara cumule plus de 26 années d’expériences dont 11 sur le plan international dans des contextes humanitaires d’urgence complexe, de conflit et de développement.
Il débuta sa carrière en 1994 en tant que consultant dans les domaines de la sécurité alimentaire et de l’éducation.
En 1996, il fut Professeur de mathématiques au Lycée Ouezzin Coulibally de Bobo-Dioulasso au Burkina-Faso avant d’être assistant technique du projet « Recherche et Développement des cultures vivrières dans les zones semi-arides » (SAFGRAD) de l’Union Africaine de 1997 à 2003.
Il intégra le Programme alimentaire mondial en septembre 2003 en qualité de Chef du sous-bureau de ladite organisation au Burkina-Faso. Il occupa diverses fonctions dans les représentations de l’institution tant au Burkina-Faso que dans d’autres pays tels que Haïti, le Soudan du Sud, le Mali et le Tchad.
Avant sa nomination en qualité de Représentant du PAM au Bénin, il occupait depuis 2018 le poste de Directeur Pays Adjoint et Chef de programme du PAM à Brazzaville au Congo.
Marié et père de deux enfants, Monsieur Ouattara parle couramment le Français et l’anglais.
Dr Aouale MOHAMED ABCHIR

Aouale Mohamed Abchir

PNUD
Représentant résident
Dr. Aouale Mohamed Abchir (Djibouti) est détenteur d’un doctorat en géologie de l’Université Paris VII et de l’Institut de physiques du globe de Paris. Il dispose d’une vaste et riche expérience dans le domaine du développement durable, cumulant 27 ans d’expériences professionnelles dont une vingtaine d’années avec l’ONU aux niveau mondial, régional et local.
SS UPU

Salam Sanfo

UPU
Coordonnateur national
 
 
M. Salam Sanfo est Coordonnateur régional de l’UPU basé au Bénin. Il est diplômé de l’Université de la Poste (UP), Télécom Paris Tech et du Centre de formation économique et bancaire (CEFEB) de Marseille en France. Il totalise plus de 26 ans d’expérience au service du secteur postal.
Abibatou Wane Fall

Abibatou Wane Fall

OIM
Cheffe de mission non résidente
 
 
Mme Abibatou Wane-Fall travaille pour l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) depuis près de 19 ans. Elle a pris fonction en qualité de Cheffe de mission / Représentante pour les bureaux de l'OIM au Ghana (Résidence), au Togo et au Bénin en septembre 2020 et, est activement engagée dans le soutien au renforcement de la gouvernance des migrations dans ces pays. Auparavant, elle était Cheffe de mission de l'OIM au Burkina Faso (août 2017 - août 2020), en Zambie (octobre 2014 - juillet 2017) et au Niger (2009-2014). Elle a également occupé divers postes au Bureau régional de l'OIM à Dakar (Sénégal) et au siège de l'OIM à Genève.
Angele Luh-Sy

Angele Luh-Sy

PNUE
Directrice régionale
En poste depuis 2015, Mme Angèle Luh-Sy a un background en communication scientifique et plaidoyer sur l’environnement et développement durable. Elle travaille avec les États membres, le secteur privé et les organisations régionales pour assurer un engagement cohérent de l’UNEP et augmenter l’échelle de la réponse aux priorités des pays.
Barbara Laurenceau

Barbara Laurenceau

FNUAP
Représentante
Mme Barbara Laurenceau est diplômée en relations internationales et action à l’étranger ainsi qu’en économie internationale (France), elle capitalise plus de 20 ans d’expérience internationale dans le leadership de programmes santé, droits et population sur les continents américain et africain. Elle est d’origine française.
Mme Christel ALVERGNE (PhD) totalise plus de vingt années d’expériences dans la décentralisation et le développement local notamment en Afrique et en Asie. Elle a travaillé sur les mécanismes de financement local et la territorialisation des politiques publiques notamment en matière de sécurité alimentaire, de développement économique local, changement climatique, etc.
Dimitri SANGA

Dimitri Sanga

UNESCO
Directeur par intérim du Bureau régional et multisectoriel de l’UNESCO à Abuja
M. Sanga est Directeur a.i du Bureau régional de l'UNESCO à Abuja qui couvre huit pays dont le Bénin depuis janvier 2021. Avant cette nomination, M. Sanga était le Directeur du Bureau régional multisectoriel de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel) à Dakar (Sénégal) et Représentant de l’UNESCO auprès du Sénégal, du Burkina Faso, du Cap-Vert, de la Gambie, de la Guinée-Bissau et du Niger. En 2005, il intègre les Nations Unies en qualité de responsable de l’équipe de statistiques de la Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies - UNECA (Addis Abeba, Ethiopie). M. Sanga est titulaire d’un doctorat et d’un master en économie avec une spécialisation en économétrie de l’Université Laval (Canada), ainsi que d’une licence en science et ingénierie du bois de la même institution.
Frédéric Lapeyre

Frédéric Lapeyre

OIT
Directeur du Bureau pays
 
M. Frédéric Lapeyre est le Directeur du Bureau pays pour la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Togo. Il était auparavant Coordonnateur principal pour la transition vers l’économie formelle au Bureau international du travail (2018-2020) et Chef de l’Unité de l’économie informelle au Département des politiques de l’emploi au Bureau international du travail (2014-2017). M. Lapeyre a occupé plusieurs postes dans l’enseignement supérieur avant d’intégrer le BIT. Il a publié plus d'une dizaine d'ouvrages.
Jean Bakole

Jean Bakole

ONUDI
Directeur régional
Jean B. BAKOLE est le Directeur régional de l'ONUDI et Représentant au Nigéria, en RD Congo, au Mali, au Burkina Faso, au Niger, au Bénin, en Guinée, en Sierra Leone et à la CEDEAO à Abuja (Nigéria) depuis 2017. Il était auparavant Directeur régional de l'ONUDI. et Représentant en Éthiopie, en Ouganda, au Rwanda, au Burundi, dans l'Union africaine et à la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique à Addis-Abeba de 2012 à 2016.