Projet conjoint de lutte contre la malnutrition chronique dans les communes de Karimama et Malanville

Le projet vise à augmenter le taux d’initiation précoce à l’allaitement maternel.

Agences impliquées : FAO, OMS, PAM, UNFPA, UNICEF Budget : 2 667 975 USD Durée : 2015 - 2016

La malnutrition est une des causes majeures de la morbidité et de la mortalité des enfants de moins de cinq ans au Bénin. Pendant que la malnutrition aiguë est maintenue à moins de 5%, la malnutrition chronique affecte 34 % des enfants et atteint même 40% d’entre eux dans les départements de l’Alibori, l’Atacora et du Borgou[1]. Face à l’ampleur de la malnutrition et ses conséquences sur le développement écononique et social, le Benin s’est engagé à faire de la nutrition une priorité  en adhérant au  mouvement global «Scaling Up Nutrition ».  Afin de soutenir et accompagner le pays, les Agences du Système des Nations Unies (FAO, OMS, PAM, UNFPA et UNICEF) ont développé un programme de lutte contre la malnutrition dans les deux communes les plus affectées du pays, Malanville et Karimama.

Le projet vise à augmenter le taux d’initiation précoce à l’allaitement maternel de 46%  à 60%, l’allaitement exclusif de 41% à 50% et la diversification minimum alimentaire de 25% à 35% chez les enfants âgés de 6 – 23 mois d’ici 2018.

Agences des Nations Unies impliquées dans cette initiative
FAO
Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture
FNUAP
Fonds des Nations unies pour la population
OMS
Organisation mondiale de la santé
PAM
Programme alimentaire mondial
UNICEF
Fonds des Nations unies pour l'enfance